Goshindo

Alors… ici je vais donc présenter l’art martial que je pratique depuis quelques années maintenant.

Le Goshindo est très peu répandu, la majorité des club se concentrent autour du bassin annécien, une présentation s’impose.

On peut affirmer que le Goshindo, la « voie de la protection du corps » littéralement, descend directement du Ju jitsu. C’est un sport hybride conçu à partir de différents bouts de techniques empruntés à d’autres arts martiaux, l’Aïkido, le Jujitsu donc, mais également le Judo. Il vise une parfaite utilisation du corps dans le combat, et fait tout autant usage de frappes que des clés, des contrôles et des techniques d’auto-défense. Cette recherche d’une forme harmonieuse dans la discipline martiale est l’oeuvre d’Alain Sailly, qui a réussi à créer de toutes pièces un art en constante évolution.

Le but est de trouver des formes esthétiques tout en conservant des positions adéquates aux situations, et de parfaire le développement corporel et mental de l’individu. Cela a donné lieu à tout un éventail de techniques diverses.

Plutôt qu’un long discours, je vous propose un éventail de vidéos avec quelques randoris réalisés par quelqu’uns de mes professeurs.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Et une dernière, toute mignonne.

Image de prévisualisation YouTube

Comme vous pouvez le constater, le Goshindo est très « dansant », le corps évolue et bouge énormément, bien que la position de garde soit très centrée, les grandes rotations de jambes sont généralement privilegiées, ainsi que les projections.

Je reviendrais ultérieurement sur le Goshindo dans un autre article, ou je reviendrais en détail sur les techniques qui nous distinguent.

3 Réponses à “Goshindo”

  1. jemetpasmonnommaismonadressee-mailsicarjesuisobligéputaindebordeldemerdebonallezj'enmetuneautre dit :

    Ca à l’air pas mal, je reconnais quelques prises et clés de ju-jitsu, y compris le fait que une bone immobilisation se fait la plupart du temps avec l’adversaire sur le ventre :)

    J’ai bien aimé la deuxième vidéo, il gère bien le déséquilibre de l’adversaire pour pouvoir placer sa prise plus facilement.

    Balèze les enfants ^^

  2. kenshin dit :

    Oui pas mal du tout. Je retrouve egalement bien les prises du ju jitsu. Pour ma part, j’ai beaucoup pratiqué le Nihon Tai Jitsu. Ca à l’air tres proche de ton art, sauf que nous par exemple on a pas trop le droit de frapper avec les pieds, la tete d’un homme debout, sauf si on sait aussi vite taper cette tete que son genou. ^^
    Mais en tout cas j’aime beaucoup, j’attends tes complements.

  3. jemetpasmonnommaismonadressee-mailsicarjesuisobligéputaindebordeldemerdebonallezj'enmetuneautre dit :

    C’est pas vraiment interdit de frapper à la tête avec les pieds. C’est juste que le faire peut te mettre en déséquilibre et que tu as intérêt à le faire très rapidement si tu ne veut pas que ton adversaire te saisisse la jambe…

    Un coup de pied à l’intérieur du genou ou sur la cheville est beaucoup plus rapide et a l’avantage de déséquilibrer l’adversaire.

Laisser un commentaire