Modélisme – Peinture

 

Comme promis, je vous présente maintenant les photos des figurines que j’ai eu le plaisir de peindre.

J’y ais mis en application toutes les techniques que j’ai exposées précedemment, en adoptant un schéma de couleur « flashy », à base de vert, rouge et blanc.

Il ne s’agit que d’un échantillon, j’ai sélectionné celles qui me plaisaient le plus. Ce sont d’ailleurs les plus récentes, celles des fameux « hauts elfes » (à ne pas prononcer « wouelf » ^^), le chaos restant dans son carton à prendre la poussière à la maison.

Les figurines datent pour la majorité d’il y a deux ans, veuillez excuser le manque de perfectionnisme du à mes insouciantes années de jeunesse.

Fin bref, fin du remplissage formel, je vous mets les photos, prises par ma sympathique voisine et son appareil high tech, dont le flash peut cramer la retine de chuck norris.

p3260043.jpg

Vu d’ensemble, on peut distinguer des balistes, le char, grand aigle, archers, heaumes d’argent et les fameux princes dragons de caledor.

p3260038.jpg

Ensemble des lanciers avec leur état-major, escortés de deux mages dont l’un est le fameux Teclis, dont j’ai fait le dessin plus bas ^^.

p3260048.jpg

Détail des princes dragons, toutes braies baissées chargeant avec leur grosse lance…. (n’y voyez pas d’allusion :d)

p3260057.jpg

Ma grande fierté, mon char de tiranoc réalisé intégralement à la sous couche blanche, qui a demandé deux bonnes dizaines d’heures de travail. C’est mon dernier grand travail, après les archers, et il a servi au tournoi d’Ecuisses pour ceux qui connaissent.

p3260055.jpg

 

Char vue de façe, et les balistes. L’une d’entre elle est réalisée en brossages à sec, ce qui est regrettable car si l’effet est beau de loin, de près c’est clairement dégueulasse.

p3260060.jpg

Et en tout dernier, l’aigle vue de façe, sans son cavalier qui ne m’inspire pas confiance en tenant uniquement avec la gomme mie de pain. Les couleurs sont tout sauf naturelles j’en conviens :p.

Laisser un commentaire